Dieu et Sa face, main, oeil...Les explications saines.

Publié le par islamoncoeur

Bismillaih Rahman arRahim   
  
 



Sourate 20 - Verset 5 : " Le Tout Miséricordieux S'est établi "Istawa" sur le Trône. "

Ibn Kathîr commente : " A l'instar des Salaf, nous ne commentons pas le verset, on évite de faire des comparaisons ou d'établir des ressemblances. Nous nous contentons du Livre et de la Sunnah. "

Sourate 48 - Verset 10 : " Ceux qui te font allégeance ne le font qu'à Allâh : c'est la main d'Allâh qui se pose sur les leurs. "

Ibn Kathîr commente : " Allâh est présent avec eux, Il entend ce qu'ils disent, connaît se qui se trouve dans leurs poitrines et ce qu'ils publient. "

Sourate 50 - Verset 16 : " Nous avons effectivement créé l'homme et Nous savons ce que son âme lui suggère et Nous sommes plus près de lui que sa veine jugulaire. "

Ibn Kathîr commente : " Les Anges d'Allâh sont plus près de l'homme que sa veine jugulaire. "

Sourate 52 - Verset 48 : " Sois patient à l'arrêt de Ton Maître. Tu es sous Nos yeux. [...] "

Ibn Kathîr commente : " Patiente devant leurs méchancetés et ne leur donne pas de l'importance, tu es sous Notre surveillance, Notre protection. "

Sourate 54 - Verset 14 : " Qui vogua sous nos yeux en récompense pour celui que l'on avait renié " (Nuh)

Ibn Kathîr commente : " qui vogua selon Notre Ordre et sous Notre Protection, en récompense pour Nuh. "

Sourate 55 - Verset 27 : " Seule perdure la Face de ton Maître, pleine de majesté, digne de vénération. "

Ibn Kathîr commente : "...Elle affirme aussi qu'Il es Le Seul Qui doit vénéré, obéi. "

Sourate 56 - Verset 85 : " Nous nous tenons plus près que vous du mourant sans que vous Nous distinguiez. "

Ibn Kathîr commente : " Autrement dit, Nous nous tenons plus près par l'intermédiaire de Nos Anges. "

Donc il apparait clairement que Ibn Kathîr ne dis pas qu'Allâh a des yeux, des mains, un visage, qu'Il s'asseoit ect mais il fait des interprétations selon les ecoles sunnite de tawhid.

Aussi l'on peut trouver un dialogue entre le fils d'Ibn Al Qayyim et Ibn Kathir qui tourna un peu en dispute où Ibn Kathîr dit au fils d'Ibn Al Qayyim :
" Tu ne m'aimes pas parce que je suis Ash'ârî ! " dans l'ouvrage "ad-durar al-kamina" de l'imam Ibn Hajar al-Asqalani qui était Ash'ârî lui aussi, tome 1 page 65.

La face (الوجه)
"Tout ce qui est sur elle [1] doit disparaître, subsistera La Face (Wajh) [2] de ton Seigneur, plein de majesté et de noblesse." (55/26-27)

[1] et [2] sont deux notes dans l'épître de Hasan Al-Bannâ :
[1] tout ce qui est sur elle, c'est-à-dire sur la terre.
[2] subsistera la Face (Wajh) de ton Seigneur, c'est-à-dire Son Etre (dhâtuhu).
Az-Zamakhsharî dit :
"On utilise le mot Wajh pour désigner l'ensemble ou l'être. Les misérables de la Mecque disent dans ce sens : Y a-t-il une noble face arabe pour me sauver de l'humiliation?".

Ibn Al-Jawzî dit sans son livre Daf' Shubhat At-Tashbîh :
"Dieu - Exalté soit-Il - dit : "Subsistera la Face (Wajh) de ton Seigneur"; les exégètes dirent : Ton Seigneur subsistera. De même pour "Ils veulent Sa Face" : ils Le veulent.

Ad-Dahhâk et Abou 'Ubaydah dirent au sujet de "Toute chose périra sauf Sa Face" : sauf Lui.
"Tout doit périr, sauf Sa Face[/b][/i][/color]" [28 : 88] Ibn Kathîr dit :
"Tout doit périr, sauf Sa Face", c'est-à-dire "sauf Lui"


L'Oeil (العين)
"voguant sous Nos Yeux : récompense pour celui qu'on avait renié.
[54 : 14].
Ibn Kathîr dit : "voguant sous Nos Yeux, c'est-à-dire par Notre Ordre ; Nous la voyons et elle vogue sous notre protection."

"Et Nous t'avons déjà favorisé une première fois * lorsque Nous révélâmes à ta mère ce qui fut révélé : * "Mets-le dans le coffret, puis jette celui-ci dans les flots pour qu'ensuite le fleuve le lance sur la rive; un ennemi à Moi et à lui le prendra. Et J'ai répandu sur toi une affection de Ma part, afin que tu sois élevé sous Mon oeil [1]."

Note [1] dans l'épître du credo de Sheikh Hasan Al-Bannâ : afin que tu sois élevé sous Mon oeil, c'est-à-dire sous Mes soins (ri'âyah) et Ma protection pour toi.

La Main (اليد)
"Dis : En vérité, la grâce est en la "Main" de Dieu"
[3 : 73]
Ibn Kathîr l'interpréta en disant "C'est-à-dire toute chose est sujette à Sa Gestion, c'est Lui qui donne et c'est lui qui retient."

"Ceux qui te prêtent serment d'allégeance ne font que prêter serment à Dieu : la Main de Dieu est au-dessus de leurs mains. Quiconque viole le serment ne le viole qu'à son propre détriment; et quiconque remplit son engagement envers Dieu, Il lui apportera bientôt une énorme récompense."
[48 : 10]
Ibn Kathîr dit " la Main de Dieu est au-dessus de leurs mains" c'est-à-dire qu'Il est présent avec eux, Il entend leurs paroles, Il voit où ils sont, et connaît leur for intérieur et leur apparence.

"Et nous avons créé le ciel par des Mains"(51/47), Ibn Kathîr dit : "[bi aydin] signifie avec force, c'est l'opinion d'Ibn 'Abbâs, Moujâhid, Qatâdah, Ath-Thawrî et d'autres."

"Au contraire, Ses deux mains sont largement ouvertes : Il distribue Ses dons comme Il veut"
[5 : 64]
Ibn Kathîr dit : "Au contraire, Ses deux mains sont largement ouvertes : Il distribue Ses dons comme Il veut signifie que c'est Lui accorde avec bienfaisance et donne généreusement"


Sheykh Ibn Kathir:

Dans son Tafsir page 75 du volume 2 il dit, au sujet du verset 64 de Sourate 5- al-Maidah:

Citation:
Allah dit “Bal yadaahou MabsouTataan younfiqou kayfa yachaa’c”est-à-dire que les miséricordes de ALLAH sont immenses, et que Sa générosité est sans limite , puisqu’Il est Celui qui possède les trésors de toute chose”




Points à retenir de cette citation:

  • Ibn Kathir est mort en 774 de l’Hégire, soit il y a plus de 600 ans. Lorsqu’il était jeune il a eu Ibn Taymiyya comme enseignant (Ibn Taymiyya est mort en 728), mais il a écrit son Tafsir plutôt vers la fin de sa vie.
  • Il a écrit un livre sur le Mawlid que vous ouvez voir quelque part dans cette page : www.ibntaymiyya.co.nr
  • Ici il interprète l’expression “yahaadou mabsouTataan” par le fait que Dieu est miséricordieux et généreux. Il ne dit pas:”Il n’y a pas d’autre sens ici que DEUX mains véridiques”? Encore une fois on voit bien qu’interpréter n’a rien à voir avec RENIER le Qour’an. Ceux qui vous disent que le verset “YadaaHou” vise “les DEUX mains” sont dans l’erreur et contredisent les personnes qu’ils prennent comme références.


Il dit , dans le volume 4 page 175, au sujet du verset 10 sourate 48 (Sourate Fath):

Citation:
“”Yadoullah fawqa aydihimc’est-à-dire qu’Il sait tout d’eux (Il est haadir ma’ahoum), Il entend ce qu’ils disent, voient leurs endroits, et Il sait ce qui se trouve dans leurs poitrines et ce qu’ils rendent public”




Points à retenir de cette citation:

  • Ici il explique l’expression “Yadoullah fawqa aydihim” par le fait que ALLAH sait toute chose et que rien ne Lui échappe. Il ne dit pas: ” c’est une main pas comme nos mains”. Il parle en arabe, il explique le sens, c’est tout.
  • Interpréter le Qour’an ce n’est pas RENIER le Qour’an. C’est le COMPRENDRE dans son contexte.
Il dit aussi, volume 1 , page 373 au sujet du verset 73 de la Sourate 3 (Al Imran):
 
Citation:
Qoul inna l-Fadla bi-Yadillah you’tihi li man yacha’ ” [mot à mot cela signifierait que Dis: Certes la bonté est par la Main de ALLAH, Il la donne à qui Il veut"] c’est-à-dire que toutes les choses sont sous Son contrôle et Il est celui qui donne et qui prend. Certes Il est celui qui donne la Foi, la science, et la bonne compréhension à qui Il veut. Il égare qui Il veut en aveuglant sa vue, en scellant son coeur, et son ouïe, et en bloquant sa vue”

 Points à retenir de cette citation:
  • Il a écrit un livre sur le Mawlid
  • Ici il interprète l’expression “al-fadl bi-yadillah” par le fait que Dieu est celui qui donne et qui prend. Ibn Kathir ne dit pas : “Nous devons croire que Dieu a des mains qui ne sont pas comme nos mains”.

http://islamoncoeur.xooit.com/t4502-Dieu-et-Sa-face-main-oeil-Les-explications-saines.htm#p24847

Publié dans Dieu (Croyance)

Commenter cet article