Le Ramadhan

Publié le par islamoncoeur

Le Quatrième Pilier:

Le “Sawm” Jeûne.


1-La définition du mot :Siyam” jeûne.

L’inguitistiquement: L’abstention en général.

D’après le terme islamique, Il est l’abstention de toutes choses qu’annule le jeûne depuis la deuxième heure du “Fajr” ( de l’aube) jusqu’au coucher du soleil.


2- Sa Loi.

Le “Sawm” du mois de Ramadan est un des piliers de l’Islam et une de grandes bases d’après la parole d’Allah

                سورة البقرة، الآية 183.

ô les croyants! On vous a prescrit as- siyam comme on l’a prescrit à ceux d’avant vous, ainsi atteindriez vous la piété” (2 : 183).

Ibnu (fils de) Omar, qu’Allah soit satisfait d’eux, a rapporté que le messager d’Allah, (que la paix et la grâce d’Allah soient sur lui) a dit:

(بني الإسلام على خمس، شهادة أن لا إله إلا الله وأن محمدا رسول الله،وإقام الصلاة، وإيتاء الزكاة، وصوم رمضان، وحج بيت الله) متفق عليه.

L’Islam est fondé sur cinq: le témoignage qu’il n’y a d’autre dieu qu’Allah, que Mohammad est le messager d’Allah, d’accomplir la “swalat”, d’acquitter la “Zakaat”, de jeûner pendant le mois de Ramadan et d’accomplir le “Hajj” (le pèlerinage). Al Boukhari et Mouslim.

Le jeûne pendant le mois de Ramadan a été fait obligatoire à la communauté Musulmane pendant la troisième année du “Hijra” (l’immigration du Prophète de la Mecque à Médine).

3- Sa valeur et la sagesse de sa légalisation.

Le mois de Ramadan est une grande opportunité pour l’obéissance d’Allah, L’Exalté, le Tout Haut, de l’atteindre est une grande faveur d’Allah. Allah favorise celui qu’il veut par ce mois pour augmenter leurs bonnes actions, pour élever leurs rangs, pour effacer leurs mauvaises actions. Il renforce les liens avec Le Créateur afin qu’il leur écrit la grande récompense. Que les serviteurs obtiennent Sa satisfaction et que leur cœurs soient remplis de sa frayeur et crainte.

En voici quelques mentions de ses valeurs:

a) La parole d’Allah:

                                                 سورة البقرة، الآية:185.

(Ces jours sont) le mois de Ramadan, au cours desquels Le Coran a été descendu comme guide pour le gens, et preuves claires de la bonne direction et du discernement. Donc quiconque d’entre vous est présent en ce mois, qu’il jeûne! Et quiconque est malade ou en voyage, alors qu’il jeûne au nombre égal d’autres jours. Allah veut pour vous la facilité, Il ne veut pas la difficulté pour vous, afin vous en complétiez le nombre et que vous proclamiez la grandeur d’Allah pour vous avoir guidés, et afin que vous soyez reconnaissants). (2: 185).

b) D’après ce qui est rapporté par Abu Hurayra (qu’Allah soit satisfait de lui) , que le messager d’Allah (que la paix et la grâce d’Allah soient sur lui) a dit:

(من صام رمضان إيماناً واحتسباً غفر له ما تقدم من ذنبه) متفق عليه.

Quiconque jeûne Ramadan, par foi, et se remet à Allah, Allah lui pardonne ses péchés “Al-Boukhari et Mouslim).

Le même “Sahaba” (compagnon) a rapporté que le messager d’Allah (que la paix et la grâce d’Allah soient sur lui) a dit:

(يضاعف الحسنة عشر أمثالها إلى سبعمائة ضعف، قال الله عز وجل: إلا الصوم فإنه لي وأنا أجزي به، يدع شهوته وطعامه من أجلي، للصائم فرحتان، فرحة عند فطره وفرحة عند لقاء ربه، ولخلوف فم الصائم أطيب عند الله من ريح المسك) رواه البخاري ومسلم واللفظ له.

La bonne action est recompensée de dix jusqu’ à sept cent fois, Allah a dit: Sauf le jeûne, il est pour moi et je le récompense plus, car le jeûneur laisse ses passions et ses nourritures à cause de moi, le jeûneur a deux joies, une joie quand il rompe son jeûne et l’autre joie quand il rencontrera Son Seigneur. Et l’odeur de l’haleine du jeûneur est plus agréable chez Allah que celle du “Musc” rapporté par Al Boukari et Mouslim.

c) L’invocation du jeûneur est accordée, car le prophète ( que la paix et la grâce d’Allah soient sur lui ) a dit:

(للصائم عند فطره دعوة لا ترد) رواه ابن ماجه.

‘’ L’invocation faite par le jeûneur au moment où il rompe le jeûne n’est pas rejeté’’ rapporté par Ibnu Majah.

C’est pour cela que le Musulman doit saisir cette opportunité au moment où il rompe le jeûne de demander son Seigneur et de l’invoquer afin qu’il reçoit un des présents (que son invocation soit acceptée) du Créateur, l’Exalté afin d’obtenir la béatitude sur terre et dans l’au-delà.

d) Allah a désigné aux jeûneurs une des portes du paradis qui ne sera franchie que par les jeûneurs en tant qu’honneur et distinction qu’à eux. D’après Sahl bin (fils de) Said, qu’Allah soit satisfait de lui, a dit que le messager d’Allah (que la paix et la grâce d’Allah soient sur lui) a dit:

(في الجنة باب يقال له الريان، فإذا كان يوم القيامة قيل: أين الصائمون، فإذا دخلوا

أغلق عليهم فلم يدخل منه أحد) متفق عليه.

Au paradis il y’ a une porte dénommée “Ar-rayyan” elle dira au jour de la résurrection : Où sont les jeûneurs? Et après que les jeûneurs la franchiront, personne l’entra’. Al-Boukhari et Muslin.

e) Le jeûne intercède pour les jeûneurs le jour de résurrection d’après Abdullah ben Amru bin Al’As, qu’Allah soit satisfait d’eux, Le Messager d’Allah (que la paix et la grâce d’Allah soient sur lui) a dit:

(الصيام والقرآن يشفعان للعبد يوم القيامة، يقول الصيام: أي رب منعته من الطعام

والشهوة فشفعني فيه، ويقول القرآن: منعته النوم بالليل فشفعني فيه، قال: فيشفعان)

رواه أحمد.

Le jeûne et le Coran intercéderont pour le Serviteur le jour de résurrection. Le jeûne dira: ô Seigneur! Je l’ai privé du nourriture et de ses envies, fais moi intercéder pour lui. Le Coran dira : je l’ai privé du sommeil ; fais-moi intercéder pour lui, alors ils intercéderont » Rapporté par Ahmad.

f) Le jeûne accoutume le musulman d’avoir la patience, l’endurance et la persévérance. Donc ceci lui donne la patience quand il se sépare des choses qu’il aime, de ses passions et de contrôler les caprices de soi.


4) Les conditions de son obligation.

Les théologues sont en consensus que le jeune est obligatoire sur le musulman ayant arrivé à l’âge de puberté ayant l’esprit saint et résidant, et il est obligatoire sur la femme de l’observer si elle n’a pas ses menstrues ou les saignements après l’accouchement.


5- ce qui est dû aux jeûneurs

a) Le jeûneur doit s’éloigner du médisance et du cafardage et d’autre de ce qu’Allah a défendu, ainsi le musulman doit abstenir sa langue des paroles défendues, le prophète (que la paix et la grâce d’Allah soient sur lui) a dit:

(من لم يدع قول الزور والعمل به فليس لله حاجة في أن يدع طعامه وشرابه) رواه البخاري.

Quiconque n’évite pas la fausse parole, et l’action en conséquence, Allah n’a pas besoin de son abstention à manger et à boire” rapporté par Al-Boukhari.

b) Qu’il n’abandonne pas le “Sahour” (le petit déjeuner prit pour le jeûneur avant le deuxième levé de l’aube) , car il aide le jeûneur pendant son jeûne et ainsi il passera sa journée confortablement et il pourra accomplir ses travaux activement. Le prophète (que la paix et la grâce d’Allah soient sur lui) en a ainsi encouragé en disant:

(السحور أكله بركة فلا تدعوه، ولو أن يجرع أحدكم جرعة من ماء، فإن الله عز وجل وملائكته يصلون على المتسحرين) رواه احمد.

Le “Suhour’ est une bénédiction, ne le laissez pas, même si quelqu’un de vous buvait une gorgée d’eau, car Allah et Ses anges prient pour ceux qui prennent le “Suhour” rapporté par Ahmad.

c) Qu’il se presse de rompre le jeûne après avoir être certain du coucher du soleil et le prophète (que la paix et la grâce d’Allah soient sur lui), a dit:

(ما يزال الناس بخير ما عجلوا الفطر ) متفق عليه.

Les gens sont en bien tant qu’ils se pressent de rompre le jeûne” Al-Boukhari et Muslin.

d) Qu’il observe l’habitude de rompre le jeûne par des dates mûres et sèches car ceci est un “Sounnat”; Anas qu’Allah soit satisfait de lui, a dit:

(كان رسول الله يفطر قبل أن يصلي على رطبات فإن لم تكن رطبات فتمرات فإن لم تكن حسا حسوات من ماء) رواه أبو داود.

Le messager d’Allah rompait le jeûne avant d’accomplir la “Swalat” par des dates mûres, s’il n’y avait pas de dates mûres alors par des dates sèches, et s’il n’y avait pas de dates sèches il buvait une gorgée d’eau” rapporté par Abou Dawoud.

c) D’augmenter la lecture du Coran, les éloges d’Allah et ainsi de le remercier, de donner l’aumône, de pratiquer la bienfaisance.

Qu’il augmente les prières surérogatoires et autres bonnes actions, ainsi qu’est rapporté par Ibnu Abbas qu’Allah soit satisfait d’eux:

(كان رسول الله أجود الناس بالخير، وكان أجود ما يكون في رمضان حين يلقاه جبريل، وكان جبريل يلقاه في كل ليلة من رمضان، فيدارسه القرآن, فلرسول الله - صلى الله عليه وسلم – حين يلقاه جبريل أجود بالخير من الريح المرسلة) رواه البخاري ومسلم.

Le messager d’Allah était la meilleure personne à faire du bien, et il était encore mieux pendant le mois de Ramadan quand Jibril le rencontrait. Jibril le rencontrait toutes les nuits du Ramadan où il l’enseignait le Coran. Quand il rencontrait le messager d’Allah (que la paix et la grâce d’Allah soient sur lui), le messager était plus vigoureux à faire du bien que le vent” rapporté par Al-Boukhari et Mouslim.


6-Ses Nullificateurs:

a) De manger et de boire volontairement pendant la journée ainsi que toute nullificateur du jeûne comme l’injection nutritive ou de prendre des médicaments par la bouche car ceci a la même loi que celle de manger ou de boire. Mais un saignement mineur comme lors d’une analyse ne rompre pas le jeûne.

b) La cohabitation conjugale pendant les jours de Ramadan nullifie le jeûne. Le jeûneur doit repentir à Allah pour avoir profaner le caractere sacré de ce mois. Il doit remplacer ce jour et il a une expiation, elle est la libération d’un esclave, s’il ne peut pas il doit jeûner pendant deux mois consécutifs et s’il ne peut pas il doit donner de la nourriture à soixante pauvres, donnant à chacun des pauvres la moitié de mesure de blé ou autre nourriture que les gens du pays ont l’habitude de manger. Abou Hurayra qu’Allah soit satisfait de lui, a dit:

(بينما نحن جلوس عند النبي – صلى الله عليه وسلم- إذ جاء رجل فقال: يا رسول الله هلكت، قال: ما لك؟ قال: وقعت على امرأتي وأنا صائم، فقال رسول الله - صلى الله عليه وسلم –هل تجد رقبة تعتقها؟ قال: لا، قال: فهل تستطيع أن تصوم شهرين متتابعين؟ قال: لا، قال: فهل تجد إطعام ستين مسكينا؟ قال: لا ، قال: فمكث النبي – صلى الله عليه وسلم- فبينما نحن على ذلك أتي النبي – صلى الله عليه وسلم- بعرق فيه تمر –والعرق المكتل- قال: أين السائل؟ فقال: أنا، قال: خذ هذا فتصدق به، فقال الرجل: على أفقر مني يا رسول الله، فوالله ما بين لابتيها –يريد الحرتين- أهل بيت أفقر من أهل بيتي، فضحك النبي صلى الله عليه وسلم حتى بدت أنيابه، ثم قال: أطعمه أهلك ) رواه البخاري ومسلم.

Nous étions ainsi chez le prophète (que la paix et la grâce d’Allah soient sur lui) quand un homme vint et dit: Je suis perdu ô Messager d’Allah, Le Prophète répondit: qu’est ce qui t’arriver? L’homme dit: j’ai cohabité ma femme alors que je jeûnais (pendant le mois de Ramadan), Le Prophète lui demanda: Peux-tu libérer un esclave? Il répondit: non. Alors le Prophète lui demanda: Peut- tu jeûner deux mois consécutivement? L’homme répondu non. Le prophète lui demanda: Peux-tu nourrir soixante nécessiteux? L’homme répondu : non. Le prophète resta ainsi jusqu’à ce qu’un concentré de dates fût apporté à lui. Puis le prophète dit: Où est le questionneur? Il répondit: c’est moi. Le prophète lui dit: prend ceci et donne le en aumône. L’homme lui dit : dois-je le donner au plus pauvre que moi? Car par Allah! Il n’y a pas une maison entre ses deux régions, rocheuses (c’est à dire Madina) qui est plus pauvre que la mienne. Le prophète rit jusqu’à ce que ses canines parurent et dit: donne- le à ta famille” rapporté par Boukhari et Mouslim..

c) L’écoulement du sperme à cause d’avoir embrasser, toucher, masturber ou par des regards répétés.

Si le jeûneur a éjaculé à cause d’une de ces raisons, Son jeûne est nullifié et il doit le remplacer. Qu’il se contrôle le reste de la journée et il n’a aucune expiation. Il doit repentir, regretter et s’éloigner de tout ce qui influence sa passion.

Mais s’il éjacule pendant son sommeil et il jeûnait alors ceci n’affecte pas son jeûne mais il doit se baigner.

d) De vomir volontairement en retirant ce qu’il y a dans l’estomac par la bouche mais s’il vomit involontairement cela n’affecte pas son jeûne ainsi que le prophète, (que la paix et la grâce d’Allah soient sur lui), a dit:

(من ذرعه القيء فليس عليه قضاء، ومن استقاء عمداً فليقض) رواه أبو داود والترمذي

Celui qui est par le vomissement n’a pas à remplacer le jeûne, alors que celui qui vomit volontairement doit le remplacer’ rapporté par Abou Dawoud et Tirmidhi.

e) D’avoir les menstrues ou d’avoir accouché dans la matinée ou la fin de la journée rapprochant du coucher du soleil.

Il est meilleur que le jeûneur ne pratique pas le “Hijama” (retirer le sang par des ventouses) pour qu’il ne s’expose pas à l’annulation du jeûne ainsi que pour la donnation du sang sauf pour la nécessité de sauver un malade entre autre, Sinon l’écoulement du sang par le nez, par la toux, par une blessure ou en retirant un dent n’affecte pas le jeûne.


7-Les règles générales concernant le jeûne.

Le jeûne de mois de Ramadan est obligatoire à la vue de la lune, d’après la parole d’Allah:

       سورة البقرة ، من الآية 185.

Donc, quiconque d’entre vous est présent en ce mois, qu’il jeûne” (2 : 185).

Le témoignage d’un musulman juste suffit pour la confirmation du vue de la lune d’après ce qui est rapporté par Ibnu (fils de) Umar, qu’Allah soit satisfait d’eux,

(تراءى الناس الهلال فأخبرت رسول الله - صلى الله عليه وسلم – أني رأيته، فصام وأمر الناس بصيامه) رواه أبو داود والدارمي وغيرهما.

Les gens cherchaient la lune, alors j’ai informé le messager (que la paix et la grâce d’Allah soient sur lui) que je l’ai vu, alors il jeûna et ordonna aux gens de jeûner) rapporté par Abou Dawoud, Ad-darimi ainsi que d’autre :

Le Sujet concernant le jeûne de chaque état est attribué au responsable général de l’état, s’il juge d’observer le jeûne ou le contraire on doit l’obéir à ce que la réunion de l’association Islamique, ou autre association semblable du pays a décidé tout en préservant l’unité Islamique..

La vue de la lune en utilisant des matériels météologiques est permissible, mais il n’est pas permissible de dépendre sur les calculs astronomiques ou la vue des étoiles pour confirmer le début du mois de Ramadan ou de rompre le jeûne à part la vue de la lune tout comme Allah a dit:

       سورة البقرة من الآية 185.

Donc, quiconque d’entre vous est présent ce mois, qu’il jeûne’ (2 : 185).

Donc ceux dont le jeûne est obligatoire doivent jeûner à la vue de la lune même si la journée est longue ou courte. Le fait de commencer le mois de Ramadan à vue de la lune dans sa première phase est la meilleure de deux verdictes des théologues, car ils sont d’accord que les premières phases de la lune sont différentes. On voit l’importance d’après la parole du Prophète (que la paix et la grâce d’Allah soient sur lui):

(صوموا لرؤيته وأفطروا لرؤيته، فإن غم عليكم فأكملوا عدة شعبان ثلاثين يوماً) أخرجه البخاري ومسلم.

Jeûnez à l’apparition de la lune et rompez le à son apparition, et s’il fait un temps nuageux comptez jusqu’au trentième jour de Chaban’ rapporté par Al-Boukhari et Mouslim.

Le jeûneur doit faire l’intention de jeûner dès la nuit, car Le prophète (que la paix et la grâce d’ Allah soient sur lui) a dit:

(إنما الأعمال بالنيات وإنما لكل امرئ ما نوى) متفق عليه.

tout les actions sont d’après les intentions, et chaqu’ un sera sanctionné selon l’intention de son acte’’ Al-Boukhari et Mouslim.

De même il a dit:

(من لم يجمع الصيام قبل الفجر فلا صيام له)، أخرجه أحمد وأبو داود والترمذي والنسائي من حديث حفصة رضي الله عنها.

Celui qui n’a pas fait l’intention de jeûner avant le levé de l’aube n’a pas jeûné” rapporté par Abou Dawoud, At-tirmidhi et An-nasaai du hadith de Hafsa, qu’Allah soit satisfait d’elle.

Personne n’est permis d’abandonner le jeûne ou de le rompre sauf s’il a une excuse comme la maladie ou un voyage ou qu’elle a ses menstrues ou qu’elle a accouché ou qu’elle est enceinte ou qu’elle allaite. Allah, L’Exalté, a dit:

             سورة البقرة من الآية 184.

« Et quiconque est malade ou en voyage, alors qu’ il jeûne au nombre égal d’autres jours » (2 : 184).

Le malade à qui le jeûne est difficile ou que l’abstention des nourritures lui sera dûre ou qu’il sera affecté, peut ne pas jeûner pendant le mois de Ramadan, mais qu’il jeûne les jeûnes qu’il a manqué pendant d’autres jours.

La femme enceinte ou la femme qui allaite qui craignent que le jeûne les affecte peuvent ne pas jeûner, mais elles doivent les remplacer à d’autres jours d’après la consensus des savants, car elles sont sous les même conditions que ceux des malades qui craignent que le jeûne les affecte. Et si elles craignent pour eux et leur enfants ou pour leurs enfants seulement elles n’ont pas jeûné, alors elle doivent les remplacer d’après le hadith d’Anas que le prophète (que la paix et la grâce d’Allah soient sur lui) a dit:

(إن الله وضع على المسافر نصف الصلاة، والصوم، وعن الحبلى والمرضع) رواه النسائي وابن خزيمة. وهو حديث حسن.

Allah a prescrit la moitié du Swalaat au voyageur, la femme enceinte et celle qui allaite” rapporté par An-nassaai et Ibn Khuzaima.

Alors que les vieilles personnes Il leur sont permit de rompre le jeûne, si le jeûne leur est pénible ou trop difficile et ils doivent donner de la nourriture à un pauvre de tout les jours d’après ce que Al-Boukhari a rapporté que Atwa a entendu Ibnu Abbass, qu’Allah soit satisfait d’eux lire:

        قال ابن عباس: ليست منسوخة، هي للشيخ الكبير والمرأة لا يستطيعان أن يصوما فيطعمان مكان كل يوم مسكيناً".

Mais pour ceux qui ne pourraient le supporter (qu’avec grande difficulté) il y a une compensation : nourrir un pauvre” Ibnu Abbas alors dit: “Il n’a pas été abrogé mais c’est pour les vieilles personnes qui ne peuvent jeûner alors ils doivent donner de la nourriture tout les jours à un pauvre.

Le voyage est parmi les excuses permises pour rompre le jeûne d’après le hadith (récit) de Annas, qu’ Allah soit satisfait de lui, a dit:

"كنا نسافر مع النبي – صلى الله عليه وسلم- فلم يعب الصائم على المفطر ، ولا المفطر على الصائم" متفق عليه.

Nous voyagions avec le Prophète, (que la paix et la grâce d’Allah soient sur lui) le jeûneur ne trouvait aucun défaut avec celui qui l’a rompu et ni celui qui rompit le jeûne trouvait défaut avec celui qui jeûnait” Al-Boukhari et Mouslim.

Publié dans Piliers de l'Islam

Commenter cet article